Terres Karens est une association de loi 1901 à but non lucratif qui soutient des projets de solidarité auprès des populations Karens en Thaïlande. L’association réunit des anciens volontaires de solidarité internationale des Missions Etrangères de Paris et d’Enfants du Mékong. Ils ont vécu six mois ou un an en Thaïlande, majoritairement dans la région de Tak et, continuent de s’investir et d’assurer la pérennité des projets auxquels ils ont participé une fois de retour en France. En s’appuyant sur leur expérience, leurs compétences et leur connaissance du terrain, ils mettent en place de nouvelles initiatives dans les villages Karens.

L’équipe se compose d’une douzaine de bénévoles en France et de deux ou trois volontaires sur le terrain en Thaïlande.

Le Bureau

Pierre-Yves Peurois

Président

Volontaire MEP, Pierre-Yves a passé 6 mois à Ponouaypou dans la région de Tak (nord de la Thaïlande) où il était animateur dans un foyer de primaire. Diplômé d’un Master d’Expertise en Population et Développement à l’université Paris-Descartes il a écrit deux mémoires sur les Karens.

Utilisateur Terres Karens

Charlotte de Montagu

Secrétaire Générale

Volontaire MEP, Charlotte a passé 1 an dans un centre pour étudiants karens à Kamphaeng Phet. Charlotte a été la présidente de Terres Karens de 2012 à 2014.

Utilisateur Terres Karens

Guillaume Moreau

Trésorier

Volontaire MEP, Guillaume a passé 6 mois entre les villages de Ponouaypou, Mae Woei et Poblaki. Il a notamment travaillé à la pause de panneaux solaires et à l’électrification de la coopérative de Mae Woei entre autre.  Il est aujourd’hui ingénieur à Paris.

Une équipe de bénévoles en France

Autour du bureau, des bénévoles en France de retour de volontariat en Thaïlande, coordonnés par la délégué générale, travaillent ensemble à la pérennité et au développement de Terres Karens, à la commercialisation des produits et aux futurs projets, la coopérative et l’atelier de couture de Mae Woei Clo n’étant que les premiers !

Utilisateur Terres Karens

Anne-Claire Rupin

Déléguée Générale

Anne-Claire a été volontaire MEP dans le village de Chong Kheap. Professeur d’anglais dans deux écoles gouvernementales, elle animait aussi un foyer d’enfants karens. Elle est élève avocate à l’Ecole de Formation du Barreau de Paris.

Association Terres Karens

L’équipe en Thaïlande

Florian - Volontaire de Maetowo

Florian Trianon

Coordination Thaïlande des projets de Terres Karens

Florian est Volontaire MEP en Thaïlande depuis janvier 2017. Il coordonne et accompagne le développement des projets de Terres Karens sur le terrain. Il est installé dans un foyer de collégiens karens dans la ville de Mae Towo. Ses principales missions : faire le lien entre la Thaïlande et la France, gérer les différentes commandes et l’acheminement des produits. Dans l’ombre, il est la charnière du projet. A côté de ces activités il anime le centre dans lequel il vit, et assure des cours de soutien d’anglais.

Jeune Femme Karen

Bleshry

Responsable de l’atelier de couture et de la coopérative du village de Mae Woei Clo

Intégrée dans le projet dès 2012, Bleshry est d’abord responsable de l’atelier de couture du village de Mae Woei Clo. En parallèle de ses études qu’elle suit le week-end, Bleshry s’occupe de la gestion de projet. En 2014, elle devient aussi co-responsable de la coopérative de tisserandes du même village, en binôme avec le volontaire en place. Elle est formée à l’informatique et à l’anglais par les volontaires qui se succèdent dans le village.

Quentin Volontaire Mae Woei

Quentin Galey

Volontaire dans le village de Mae Weoi

Arrivé en septembre 2016 en Thaïlande, Quentin, volontaire MEP a rejoint le village de Mae Woei afin notamment d’accompagner Bleshry dans la gestion administrative et financière de la coopérative et de l’atelier de couture. Charpentier en école d’architecture, il accompagne aussi plusieurs chantiers dans la région notamment celui du foyer de lycéens de Mae Tan que soutient Terres Karens.

La fondation de l’association

Créée en 2010 à l’initiative d’Alexis Balmont, l’association fédère rapidement des jeunes étudiants et des volontaires des Missions Etrangères de Paris et d’Enfants du Mékong, sur le terrain ou de retour de mission. Elle soutient alors le développement d’un projet-pilote dans le village de Mae Woei Clo : une coopérative de tisserandes. Grâce à de nombreux prix et concours remportés en France, Terres Karens finance rapidement son projet. En 2012, elle le complète par la création dans le même village d’un atelier de couture. Pendant six mois, une couturière française, Claire Scaramus, forme les quatre premières couturières de l’atelier. Au bout d’un an et demi, une jeune karen, Bleshri, est formée à sa gestion et l’atelier prend son indépendance.

En 2015, l’association aide la coopérative à monter un dossier pour lui permettre de mettre en avant le savoir du tissage karen en participant au marché ethnique international de Santa Fé aux USA.

Enfin, en 2016, Terres Karens lance avec 3 femmes karens les bases d’une nouvelle coopérative de tisserandes dans le village de Ponouaypou. Toujours présente à Mae Woei Clo, l’association accompagne et soutient le développement de structure coopérative dans les villages Karens. Depuis la France, Terres Karens dessine et commande des produits mode et maison, vendus en France, mais aussi en Allemagne, ou encore à Singapour.

Historique Terres Karens

En parallèle aux développement de ces projets économiques, Terres Karens s’associe et soutient depuis 2014 des programmes de développement ponctuel (projet d’électrification en 2015, de construction en 2016) et d’actions caritatives (opération Giving Tree, Noël 2015).