Terres Karens est un incubateur de micro-projets. Un incubateur ? Une structure qui accompagne les initiatives en faveur du développement des villages karens les plus isolés par des conseils, des compétences, des ressources financières … Ainsi l’association Terres Karens participe au développement de trois projets indépendants et complémentaires : deux coopératives de tisserandes et un atelier de couture.

La coopérative de tisserandes de Mae Woei Clo

La coopérative de Mae Woei Clo est une structure soutenue et développée par Terres Karens depuis novembre 2010. Elle regroupe les tisserandes du village de Mae Woei Clo, village isolé dans la jungle d’une cinquantaine de familles, afin de leur permettre de s’affranchir des intermédiaires commerciaux et d’avoir accès à de nouveaux marchés. Le projet fonctionne autour du tissage traditionnel.

Deux activités sont mises en place :

  • un magasin coopératif : du fil est acheté en gros dans la vallée et revendu au prix de détail dans la montagne. Les économies d’échelle permettent, sans perdre d’argent, de proposer aux tisserandes des bobines de fil 40% moins cher, dans leur village. A l’origine, une dizaine de références sont vendus en novembre 2010.  Aujourd’hui, le magasin en propose une centaine !
  • une coopérative de vente : les femmes se regroupent pour répondre à des commandes de tissu de la vallée, venant d’associations de commerce équitable ou de Terres Karens directement, auxquelles elles n’auraient pas pu accéder isolées. La coopérative répond à une première commande de 20 tissus en décembre 2010. Aujourd’hui 120 pièces de tissus sont en moyenne commandées par mois !

Tissage karen
Fil de coton colorés
Femmes Karens
Tissage karen
Métier à tisser Karen
Enfant Karen
Couturières Terres Karens
Échantillons de tissus Terres Karens

La coopérative de tisserandes de Ponouaypou.

Depuis mai 2016, Terres Karens, forte de son expérience et heureuse de la réussite du projet pilote dans le village de Mae Woei Clo, soutient une nouvelle coopérative dans le village de Ponouaypou. Comme à Mae Woei Clo, elle regroupe les tisserandes du village de Ponouaypou, mais a surtout vocation à rayonner sur des villages enclavés dans la région.

Pour le moment, seule l’activité de la coopérative de vente est mise en place, sur le modèle du projet pilote de Mae Woei Clo. Le premier lés de tissus a été racheté le 15 mai 2016, et les premières commandes officielles ont été passées auprès des 3 premières tisserandes. Si le projet commence doucement il est appelé à se développer rapidement.

Le développement d’un magasin de fil devrait se mettre en place dans les mois qui viennent afin de pouvoir proposer aux Karens des villages de montagne du fil moins cher que dans la vallée et de meilleure qualité pour leur usage personnel. Thaïs & Clément, responsables du développement de Terres Karens en Thaïlande, accompagnent le lancement de cette nouvelle coopérative.

Aidez-nous à financer le lancement de la coopérative de Ponouaypou !

Tissus Terres Karens

L’atelier de couture

En 2012, face au bon développement de la coopérative de tisserandes, Terres Karens décide de développer un atelier de couture dans le village du projet-pilote. Durant six mois, quatre couturières sont formées à la couture par Claire Scaramus, une volontaire des Missions Etrangères de Paris. Au bout d’un an et demi, l’atelier de couture est autonome. Il est géré par une jeune karen, Bleshri et comprend aujourd’hui 5 couturières.

Couturière Karen
Bâtiment Karen
Machine à coudre Terres Karens
Couturière Karen

Les commandes de l’atelier viennent de Terres Karens en France. En 2012, Laure Macé de Lepinay, styliste, part avec l’association pour dessiner sa première collection, la collection SWAÏ, qu’elle offrira ensuite à l’association. En 2014, Lily Lafleur, styliste-modéliste rejoint l’atelier de couture pour 6 mois. Elle dessine de
nouveaux produits et perfectionne la technique des couturières.

Aujourd’hui, si 100% des tissus utilisés pour la fabrication des produits vendus en France est issu de la coopérative, la collection est transformés à 15% dans l’atelier de couture de Mae Woei Clo. Le reste est fabriqué chez un partenaire historique de Terres Karens, dans le Nord de la Thaïlande, à Mae Saï, dans l’école de  couture Holy Family Catholic Centre, qui forme des jeunes femmes issues des minorités ethniques en Thaïlande (Hmong, Ahka, Karen, Lahu).

Retrouvez dès à présent les produits issus de la coopérative et de l’atelier de couture.

Atelier de couture Terres Karens

Terres Karens s’engage et soutient d’autres initiatives !

A côté de ces projets, Terres Karens s’associe et soutient des initiatives ponctuelles (construction, opération de Noël, etc.)
Retrouvez les différentes initiatives soutenues par l’association et contribuez-y à votre niveau !