Dernières semaines de Claire à MaeWoei

Posted by on Déc 17, 2012 in Non classé, Non classé | One Comment

– Par Claire Scaramus, volontaire Terres Karens à Mae Woei Clo –

Bonjour a tous,

Je reviens vers vous pour une dernière newsletter, début décembre ma mission se terminera.

Novembre : la récolte du riz

Ce mois ci, les Karens sont allés couper le riz, ils sont plutôt contents, la récolte est bonne. Travail harassant, il fait chaud, les sangsues vous grimpent sur les jambes, les plans entaillent les mains et donne des démangeaisons sur les bras, les insectes piquent, mal au dos…le riz coupe, il faut ensuite le battre pour en récolter les grains, puis le redescendre a dos d homme au village. Ensuite il faudra le piler pour le séparer de sa coque, puis le tamiser. Les villageois arrivent au bout de leur réserve de bois, les femmes reviennent chaque jour avec de lourds fagots sur le dos. Chaque jour il faut aussi aller chercher à manger dans la jungle, laver le linge à la rivière, aller chercher et préparer la bouffe pour les cochons, s’occuper des enfants…pas de repos pour un Karen.

Il n y a presque plus de manioc dans la forêt, l’activité tissage a donc un peu repris, mais sans être à fond puisque les femmes vont à la rizière pour la récolte.

Dernières nouvelles de l’atelier de couture

Les 4 couturières ont décidé de s’acheter une machine à coudre. L’une d’entre-elles veut en acheter une neuve, les autres rachèteront à moitie prix nos anciennes machines, elles paieront de manière échelonnée. Durant ces dernières semaines, nous en profitons pour apprendre a créer un produit d’après photo, revoir les produits dont elles ne sont pas sures de se souvenir, traduire en Karen le cahier de patrons et ses fiches techniques et aussi passer du bon temps ensemble comme une journée pêche, cueillette et pique-nique dans la jungle.

Quelle chance j’ai eu de travailler avec ce groupe de femmes ! Elles ont accompli un travail formidable en 10 mois de formation, sont restées engagées, appliquées, motivées jusqu’au bout, elles ont défait et refait leur ouvrage des centaines de fois sans jamais râler ni se décourager, le résultat de leur persévérance est là aujourd’hui. Leur niveau est très satisfaisant et, surtout, elles sont autonomes, grâce entre autres à la belle entraide et complémentarité qu’il y a entre elles. L’arrivée de Bleshri dans le groupe est une chance, elle va assurer la pérennité du projet grâce à son travail de gestion et de coordination.

Image

Merci !

Une merveilleuse année passée avec les Karens, à partager leur quotidien, leurs joies, leurs peines, leurs traditions. La vie en immersion dans le village et dans leur culture a été pour moi une expérience humaine très profonde. Ici on est dans l instant, dans le cœur à cœur, dans le vrai. Un grand merci au Père Alain et à Terres Karens de m’avoir soutenue dans ce projet, à l’école Sainte Louise et sa coopérative d’élèves (Paris) qui nous ont donné les fonds pour le démarrer et à tous les villageois de Mae Woei, pour m’avoir accueillie avec tant de gentillesse et de générosité dans leur village, leur maison et leur cœur.

Jean Baptiste qui me succède est arrivé, je lui souhaite autant de bonheur que tout ce que j’ai vécu ici et plein de courage et d’énergie pour poursuivre ce beau projet.

 Image





1 Comment

  1. Deux belges à Mae Sot, à la découverte de la coopérative de tissus Terres Karens | Terres Karens - Le blog !
    18 mars 2013

    […] jours après notre arrivée, Jean-Baptiste Lassalas a repris le poste de Claire Scaramus à Mae Woei Clo. Il s’occupe de la gestion de l’atelier de couture avec l’aide de Blechrie et […]

    Reply

Leave a Reply