Premiers jours de Yann et Julie à Mae Woei

– Par Yann & Julie, volontaires MEP –

Nous voici, Yann et Julie, (les nouveaux volontaires de Mae Woei Clo), jeunes mariés et arrivés depuis trois semaines en Thaïlande et plus particulièrement au village. Déjà! Nous prenons la suite de Pauline qui a bien travaillé pour nous aider à prendre le relais sans trop de difficultés. Les deux jours passés avec elle ont été précieux pour dégrossir les différentes missions à poursuivre, apprendre nos 10 premiers mots karens et percevoir la joie d’une intégration réussie et d’amitiés tissées entre les karens et elle.

Nous avons nous mêmes été très chaleureusement accueillis, et pour l’heure aimerions vous partager un évènement qui nous a beaucoup touchés. Nous avons découvert notre chez nous avec joie, une maison en bois, spacieuse et confortable, bien plus agréable qu’on ne se l’imaginait, avec un salon meublé d’un canapé et d’un fauteuil, grand luxe car chez les karens, il n’y a aucun meuble. Mais vous le savez sans doute déjà; Repas, papotage, devoirs et repos se font sur les planchers de bois ou de bambous. Bref, une super maison mais qui, en y regardant de plus près, avait besoin d’un sacré coup de nettoyage!

Sans titre2

Sans titre3Nous expliquons notre programme du lendemain après-midi à Bleshri qui nous propose son aide pour désherber autour de la maison…Ok, tableu dodo! Djana!* ! Le lendemain arrive et nous la voyons arriver avec balai brosse et couteau. Puis une couturière arrive, puis une autre et encore une autre. Jeppomo, Yuromo, Semouclemo, Porimo, Toutes les couturiers sont là. Jenipa et une autre voisine s’ajoutent à l’équipe. On n’en croit pas nos yeux! Pas le temps de dire ni “ouf”, ni “merci”, ni “non mais attendez ne vous dérangez pas” (mais cela nous ne savons pas le dire!), les voilà qui se mettent pour les uns à désherber, tailler, replanter, enlever les détritus autour de la maison et pour les autres à balayer, épousseter les toiles d’araignée, brossSans titre4er et lessiver planchers et escaliers. Nous qui pensions être occupés pour quelques jours! Quel accueil! De quoi méditer sur notre manière d’accueillir en France…

Sans titre

Nos premières journées à la coopérative ont été bien remplies. Prise en main des logiciels de comptabilité, inventaire du stock de fil, rangement, préparation des commandes de tissus,  premières rencontres avec les tisserandes et tous ces beaux tissus qui seront notre quotidien pendant un an. Du côté de l’atelier, les couturières œuvrent sur les produits de Lily avec beaucoup de savoir faire et de minutie. Nous admirons !

Sans titre5

Des nouvelles de Nathalie ( la gibbonne qui habite désormais à Mae Woei)? Elle va très bien ! On l’a vite adoptée, elle, son regard pénétrant, ses bêtises et son caractère ! C’est difficile de la voir attachée mais impossible pour elle d’être en liberté dans le village. Il serait tout retourné en moins de deux minutes. Nous réfléchissons à un système de poulie qui agrandirait un peu son aire de jeux dans des espaces adéquats. Affaire à suivre…

Nous goûtons à toutes sortes de mets plus ou moins surprenants et voilà une photo de notre dernière découverte… bien grillées, ces grosses « larves » cachées dans les arbres morts sont très appréciées par les karens. Ce n’est pas mauvais et en fermant les yeux, on penserait même manger une pomme de terre ! (certes avec beaucoup d’imagination.. !)

Sans titre6

La vie est belle, les journées pluvieuses se font rares et samedi le village prépare le « sportday » ! Un WE sportif rassemblant plusieurs villages alentour, autour d’un grand tournoi de foot pour les garçons et un tournoi de volley pour les filles. Guyonne et Hubert montent au village pour l’occasion, et les kolawas** Terres Karens joueront fièrement pour les couleurs du village !

*merci beaucoup ! génial/super !

** peaux blanches





1 Comment

  1. Yves Bourderou
    20 février 2015

    Les hasards de la toile sont impénétrables … Quelle surprise pour moi de retrouver Yann dans cet endroit improbable … Quel chemin parcouru depuis le SVE et la Lituanie ;-D
    Ton engagement n’a pas faibli et c’est heureux pour toutes ces populations que vous pouvez aider.
    A un prochain hasard …

    Yves BOURDÉROU
    Mission Locale de Lille

    Reply

Leave a Reply